Flûtiste, directrice artistique

Charmés par la fluidité et la sensibilité de son jeu et la richesse de sa sonorité, les musiciens de Pentaèdre ont invité Ariane Brisson à se joindre à l’ensemble en 2016. Depuis 2019, elle en assure de plus la direction artistique.

Depuis près de vingt ans, la curiosité et la créativité de la flûtiste Ariane Brisson constituent le moteur au cœur de ses nombreux accomplissements artistiques. Sélectionnée en 2019 parmi les « 30 musiciens classique de moins de 30 ans à surveiller » par la CBC, la jeune flûtiste se distingue par la finesse de ses interprétations. Ses postes de flûte-solo à l’orchestre des Grands Ballets Canadiens et l’Orchestre symphonique de Drummondville, ainsi que ses collaborations régulières avec l’ensemble les Violons du Roy, l’ont amenée à jouer un peu partout en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Ariane Brisson a été invitée au cours des dernières saisons à se produire en tant que soliste avec les Violons du Roy, les orchestres symphoniques de Trois-Rivières et Drummondville et le Neues Zürcher Orchester. Chambriste passionnée, Ariane Brisson nourrit depuis 2015 une fructueuse collaboration avec le pianiste Olivier Hébert-Bouchard. Celle-ci a mené les deux artistes en tournée à travers le Canada (Jeunesses Musicales Canada, 2017-2018) ainsi qu’à produire un album (Burlesques), en plus d’avoir été finaliste aux Prix Opus pour le « Concert de l’année : musiques moderne et contemporaine (2016-2017) ».

Photo d'Ariane Brisson
Photo d'une flûte

À la suite de ses années d’études au Conservatoire de musique de Montréal auprès de Marie-Andrée Benny, Ariane a raffiné son jeu auprès du flûtiste Mathieu Dufour, à Chicago, grâce au généreux soutien de la fondation du Prix d’Europe dont elle a été la Grande Lauréate, en 2013. Les réflexions personnelles sur l’interprétation et la pédagogie de la flûte traversière ont amenée Ariane à entreprendre en 2017 des études doctorales à l’Université de Montréal, sous la tutelle de Jean-François Rivest et Michel Duchesneau. Depuis 2019, elle y enseigne la flûte en tant que chargée de cours.

Ariane Brisson tient à remercier particulièrement la Fondation du Prix d’Europe (2013), le Conseil des Arts et des Lettres du Québec (CALQ), la Fondation Sylva-Gelber, l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM) et le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), des fondations et organismes essentiels qui lui permettent de concrétiser avec ambition divers projets artistiques. Ariane joue à la fois sur une flûte traversière Yamaha en bois de grenadille, ainsi que sur une flûte Powell 10K gracieusement prêtée par la Compagnie Canimex Inc. (Drummondville, Canada), propriété du mécène Roger Dubois