Nocturnes, pour double quintette à vent

Simon Bourget

:

Originaire de l’Acadie, le corniste et compositeur Simon Bourget est diplômé de l’Université de Moncton (Baccalauréat), de l’Université McGill (Maîtrise, 2012) et de l’Université de Montréal (Diplôme d’Études Supérieures Spécialisé, 2013). Musicien actif sur la scène musicale canadienne, il se produit régulièrement auprès de divers ensembles réputés, tels que I Musici, les Violons du Roy, l’Orchestre Symphonique de Montréal et l’Orchestre Symphonique de la Nouvelle-Écosse, en plus d’occuper les postes de deuxième cor à l’Orchestre Métropolitain et de premier cor solo à l’Orchestre Symphonique de l’Estuaire et d’être membre fondateur du quatuor de cors Katcor.

Créée en septembre 2018 pour l’ensemble Pentaèdre, son œuvre pour double quintette Nocturnes cherche à illustrer la vie pleinement épanouie d’un protagoniste. L’atmosphère paisible et sombre évoquée par le motif rythmique ascendant blanche/noire/croche-croche dans le premier mouvement est reliée à une expérience personnelle du compositeur, alors qu’il admirait un coucher de soleil au bord d’un lac gelé, en pleine forêt. À la fois très léger et violent, le deuxième mouvement de l’œuvre explore l’excitation, parfois positive, parfois négative, dans la vie du personnage principal. L’ultime mouvement de l’œuvre fait quant à lui référence à un aboutissement – celui d’une relation, d’une carrière ou encore d’une vie. Cependant, plutôt que d’y voir une fin, Bourget aspire à un nouveau cycle, d’où son titre, Des étoiles à l’aube, tel une nouvelle journée qui commence, où tout redevient possible.

(Rédaction: Ariane Brisson)