Louis-Philippe Marsolais

La maîtrise technique et la musicalité exceptionnelles de Louis-Philippe Marsolais, qui a joint l’ensemble en 2002, constituent une richesse inestimable pour Pentaèdre.

Après avoir occupé les postes de cor solo à l’Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo, de cor solo associé à l’Orchestre symphonique de Québec et de troisième cor à l’Orchestre symphonique de Montréal, Louis-Philippe Marsolais occupe présentement le poste de cor solo à l’Orchestre Métropolitain. Récitaliste, concertiste et chambriste réputé, il se produit régulièrement en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Lauréat de trois prix au prestigieux Concours de Münich en septembre 2005, il a également remporté de nombreux prix lors de concours internationaux, dont le Concours de Genève, le Concours Mozart de Rovereto et le Concours international de cor de Trévoux. En solo, il s’est produit à plusieurs reprises avec les orchestres symphoniques de Montréal, Québec, Trois-Rivières, Longueuil, Peterborough, l’Orchestre Métropolitain, l’Orchestre de la Radio Bavaroise, les orchestres de chambre de Münich, Genève, Neuchâtel, Zürich et Montréal, l’Orchestre Haydn de Bolzano, Les Violons du Roy et la Société de musique contemporaine du Québec.

Louis-Philippe Marsolais a développé un intérêt particulier pour la musique contemporaine. Il a ainsi créé plusieurs œuvres de compositeurs canadiens, suisses, allemands et français pour cor seul, cor et bande et ensembles de musique de chambre. Le corniste est également professeur adjoint à l’Université de Montréal.